www.oiseaux-cote-dor.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.cote-dor.lpo.fr
Accueil
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Busard des roseaux 2017
       - 
Torcol fourmilier 2017
       - 
Pie-grièche écorcheur 2017
       - 
Bondrée apivore 2017
       - 
Guêpier d'Europe 2017
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Pouillot de Bonelli 2017
       - 
Ischnure élégante 2017
       - 
Anax empereur 2017
       - 
Orthétrum réticulé 2017
       - 
Chat forestier 14-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les news
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Qui fait quoi ?
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Vos questions/Nos réponses
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal de la faune
 - 
Atlas de la faune côte-d'orienne
Atlas oiseaux en hiver
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
Utilisation de la base de données
 - 
Comment participer?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code de conduite sur le terrain
 - 
Application smartphone Naturalist'
 - 
Mieux saisir
 - 
Newsletters
Documentation sur les espèces
  Documentation oiseaux
    - 
Liste des Oiseaux de la Côte-d'Or
    - 
Liste Rouge des oiseaux nicheurs menacés de Bourgogne
    - 
Quand mettre un code Atlas?
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Bibliographie
  Documentation mammifères
    - 
Que faire en 2017 ?
    - 
Bibliographie
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
  Documentation amphibiens & reptiles
    - 
Quelques conseils
    - 
Newsletter spéciale serpents
  Documentation odonates
    - 
Identification des exuvies
    - 
Périodes de vol des imagos
    - 
Bibliographie
  Documentation lépidoptères
    - 
Bibliographie
  Documentation orthoptères
    - 
Bibliographie
    - 
Ecouter les chants
  Documentation ascalaphes
    - 
Identification des espèces
  Documentation cigales
    - 
Identification des espèces
Nos partenaires
 - 
Associations
 - 
Institutions
 - 
Collectivités
 - 
Autres partenaires
Les liens

Toutes les news
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 160
 
mercredi 17 mai 2017
Oiseaux
27 & 28 mai 2017 : Un week-end pour compter les oiseaux !

 

Comme chaque année, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) organisent un comptage national des oiseaux des jardins le dernier week-end de mai. Tous les citoyens sont ainsi invités à participer pour faire avancer les connaissances sur ces oiseaux. Il suffit de consacrer 1h de son week-end à l’observation de l’avifaune qui peuple son jardin. Cette opération permettra de savoir quelles sont les espèces qui fréquentent ces zones en cette période. Lors du comptage de mai 2016, c’est le merle noir qui avait été observé dans le plus de jardin (80%). Qu’en sera-t-il cette année ?

Et vous, quels sont les oiseaux que vous observez dans votre jardins en cette période ?

Pour prendre part à l’opération cette année, il vous suffit de choisir un lieu de comptage et d’y compter les oiseaux durant 1h, puis de transmettre vos observations directement sur le site internet du programme : www.oiseauxdesjardins.fr.

En détails :

  1. Choisir un jour d’observation : samedi 27 ou dimanche 28 mai et un créneau horaire d’une heure exactement.
  2. Trouver un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, peu importe sa taille, urbain ou campagnard. Il est possible de participer sur un balcon.
  3. Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Pour vous aider à identifier les oiseaux, une fiche est à votre disposition. Elle présente les 52 espèces les plus fréquemment observées dans les jardins.
  4. Transmettre les donnéessur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Tout le monde peut prendre part au comptage ! Pas besoin de matériel particulier : un papier, un crayon et un accès internet suffisent.

Et si besoin, l’équipe de l’Observatoire est à la disposition des participants pour les aider à identifier un oiseau inconnu. Il suffit d’envoyer une photo de « l’oiseau non identifié » à cette adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Plus d’informations

Consultez le site Internet dédié à l’opération www.oiseauxdesjardins.fr.

Opération réalisée par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle dans le cadre des programmes VigieNature.

 

posté par Colette Durlet
 
jeudi 4 mai 2017
NEWSLETTER - AVRIL

Vous trouverez ci-joint la newsletter n°52. Bonne lecture !

Document à télécharger :  avril-1495.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 21 avril 2017
Oiseaux
Campagne de sensibilisation Hirondelles et Martinets

Les hirondelles et martinets ne vont pas tarder à commencer à nicher ! Afin d'éviter la destruction des nids et de sensibiliser le maximum de monde, nous disposons d'une plaquette d'information « Hirondelles et martinets de Bourgogne ». Il nous serait très utile qu'au fil de vos prochaines sorties ornitho, vous en distribuiez dans les boites aux lettres des personnes susceptibles d'héberger des nids chez elles (ainsi que dans d'autres endroits tel que les boulangeries, bureaux de presse, …).

Merci !

Les plaquettes sont disponibles au local. Si vous habitez loin nous pouvons aussi vous les faire parvenir par la poste. De la documentation est également disponible ICI sur le site internet de la LPO Côte-d'Or.

posté par Antoine Rougeron
 
mardi 4 avril 2017
NEWSLETTER - MARS

Vous trouverez ci-joint la newsletter n°51. Bonne lecture !

Document à télécharger :  mars-6772.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
mardi 28 mars 2017
Oiseaux
Aigle criard

L'Aigle criard estonien Tonn équipé d'une balise a de nouveau survolé la Côte-d'Or hier !

Le seul crochet dans son parcours, au niveau des communes de Beurey-Bauguay & Marcilly-Ogny, correspond exactement à l'emplacement d'un parc éolien...

Lien vers la carte du suivi ci-dessous :

posté par Antoine Rougeron
 
lundi 27 mars 2017
Oiseaux
Oiseaux : vers une meilleure collecte des données !

Notre base de données permet la saisie de vos observations selon plusieurs modes.

Quel est le mode le plus pertinent ? Les scientifiques et statisticiens de 17 pays, dont les Etats-Unis, réunis à Namur il y a deux semaines, sont unanimes. Toutes les données sont intéressantes, quel que soit leur mode de collecte, mais les plus valorisables sont les données collectées par "listes complètes" au cours d'un pas de temps connu : celles qui émanent de formulaires journaliers.

Pourquoi ? Les "listes d'espèces complètes" donnent des informations sur TOUTES LES ESPECES PRESENTES (ou du moins toutes celles détectées) mais aussi sur TOUTES LES ESPECES ABSENTES (ou non détectées).

Dans le mode de saisie "espèce après espèce", il est impossible de savoir si une absence de donnée traduit une absence effective de l'oiseau ou une absence de saisie. En outre, il y a un biais important avec ce mode de collecte de données : les espèces les plus communes et les plus répandues sont moins fréquemment notées que les espèces rares ou peu fréquentes.

Dès lors, il devient difficile, voire impossible, de faire des études fiables sur la phénologie, la répartition, la détectabilité par unité de temps ou selon les habitats, de constituer des modèles prédictifs d'évolution, d'évaluer les fréquences, les densités et les effectifs. 

Que faire ? Si vous avez un mode de saisie qui vous convient et répond à vos attentes, continuez à l'utiliser. Si vous souhaitez que vos observations soient plus valorisables au plan local, régional, national et européen, alors il convient de se tourner, au moins partiellement, vers la saisie par formulaires journaliers sur un pas de temps de 5 minutes au moins. Dans ce contexte, la saisie sur le terrain via NaturaList devient l'outil le plus efficace car il permet 1) un pointage précis de chaque oiseau ou groupe d'oiseaux ; 2) la réalisation d'un inventaire complet sur un site (en cochant : j'ai noté toutes les espèces). La saisie sur ordinateur demeure possible mais implique que les observations soient toutes notées sur le vif, dans un carnet, lors de votre inventaire.

Le suivi EPOC (notre news du 06 mars 2017) répond à l'objectif de collecter des données plus utilisables. L'avez vous testé sur le terrain ? Trop difficile, trop rapide ? Pas de souci, faites des relevés plus longs. Ils seront tout aussi exploitables, à condition de noter effectivement toutes les espèces observées dans un même site et de procéder à un réel inventaire actif.

Bonnes observations,

L'équipe de "Oiseaux Côte d'Or"

posté par Colette Durlet
 
samedi 25 mars 2017
Oiseaux
Chanteurs en halte !

Comme chaque année, des observateurs attribuent des indices de nidification 3 aux premiers chanteurs de Pouillots véloces, fitis et Fauvettes à tête noire annonciateurs du retour du printemps.

Ces codes sont prématurés ! Chez ces oiseaux, les migrateurs en halte chantent. Même si parmi eux se cachent certains nicheurs locaux, les différencier des individus juste de passage n'est pas possible. On attendra donc la fin théorique du passage migratoire pour pouvoir mettre des codes 3.

On patientera donc, selon ces espèces, jusqu'à début mai ou fin mai, comme précisé dans le document ci-joint que chaque contributeur devrait imprimer et ranger près de son PC.

Document à télécharger :  Quand_mettre_un_code_Atlas-2132.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 22 mars 2017
Participez aux journées des observateurs les 8 et 22 avril !

Cette année, profitez des journées des observateurs organisées un peu partout en Côte-d’Or et en Franche-Comté !

Ces journées sont à destination des contributeurs de la base VisioNature (qu'ils soient réguliers ou occasionnels) et, plus généralement, de tous les observateurs naturalistes. Sortie en commun le matin, repas convivial le midi et échanges en salle l'après-midi autour des programmes de suivi, de la surveillance du territoire ou d'une meilleure utilisation de la base de données rythmeront ainsi la journée !

Deux journées des observateurs seront organisées pour la première fois cette année sur la Côte-d'Or. Découvrez et téléchargez au format pdf les programmes complets pour les secteurs de l'Auxois (le samedi 8 avril à Montbard) et du Pays Beaunois (le samedi 22 avril à Corcelles-les-Arts).

Inscriptions obligatoires : voir fiches spécifiques ci-dessus dans les liens.

posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 17 mars 2017
Oiseaux
Partez à la recherche de la Chevêchette

Présentation de l'enquête et protocole sont à télécharger ici :

Document à télécharger :  recherchechevechette-2441.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
lundi 6 mars 2017
Oiseaux
Dès ce printemps, la LPO lance une enquête sur les espèces d’oiseaux communs.

Dès ce printemps, la LPO lance une enquête sur les espèces d’oiseaux communs. En effet, les connaissances sur les tailles de population nationale demeurent approximatives ce qui pose un problème majeur d’autant plus que les statuts de conservation de plusieurs espèces se détériorent. Afin de mieux estimer les populations d’oiseaux communs, la LPO, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a développé le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs) qui s’appuie sur le réseau VisioNature et la saisie par formulaire.

Actuellement, vous récoltez tous les ans des millions de données de qualité qui permettent de réaliser des cartes de répartition fines mais aussi des phénologies précises pour de nombreuses espèces. Pour aller encore plus loin, nous vous proposons de privilégier la saisie par formulaire et particulièrement le protocole EPOC qui permettra d'estimer des effectifs nationaux pour les espèces communes.

Le protocole EPOC se résume suivant 4 modalités :
- Point d’écoute fixe de 5 minutes
- Point d’écoute placé selon l’observateur

- Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
- Différenciation individu local/individu en transit

Aucun réplicat n’est demandé et l’observateur peut réaliser le nombre de points qu’il souhaite.


Deux modes de saisie sont possibles. Le premier avec l'application NaturaList avec un pointage précis des individus détectés. Et le second, depuis l'ordinateur, à partir des notes prises sur le terrain.

Malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas de remplacer le STOC EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dans le document ci-joint, en plus du contexte de l’enquête et du protocole EPOC, vous trouverez un tutoriel de saisie permettant de saisir facilement vos points d’écoute sur les bases VisioNature.

Merci pour votre implication pour une meilleure connaissance de notre avifaune commune.


--


Jérémy Dupuy
Responsable de projet "Enquêtes et atlas avifaunistiques"

Service Étude du Patrimoine Naturel

posté par Colette Durlet
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 160

Ligue pour la Protection des Oiseaux de Côte-d'Or - cote-dor@lpo.fr - www.cote-dor.lpo.fr - 03 80 56 27 02
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017