www.oiseaux-cote-dor.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.cote-dor.lpo.fr
Accueil
Consulter les observations
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Milan noir 2017
       - 
Busard des roseaux 2017
       - 
Balbuzard pêcheur 2017
       - 
Brunette hivernale 2017
       - 
Vulcain 2017
       - 
Citron 2017
       - 
Petite Tortue 2017
       - 
Chat forestier 14-17
       - 
Bécasse des bois 16-17
       - 
Pie-grièche grise 16-17
       - 
Accenteur mouchet 16-17
       - 
Pic cendré 2017
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les news
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Qui fait quoi ?
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Vos questions/Nos réponses
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal de la faune
 - 
Atlas de la faune côte-d'orienne
Atlas oiseaux en hiver
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
Utilisation de la base de données
 - 
Comment participer?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code de conduite sur le terrain
 - 
Application smartphone Naturalist'
 - 
Mieux saisir
 - 
Newsletters
Documentation sur les espèces
  Documentation oiseaux
    - 
Liste des Oiseaux de la Côte-d'Or
    - 
Liste Rouge des oiseaux nicheurs menacés de Bourgogne
    - 
Quand mettre un code Atlas?
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Bibliographie
  Documentation mammifères
    - 
Que faire en 2017 ?
    - 
Bibliographie
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
  Documentation amphibiens & reptiles
    - 
Quelques conseils
    - 
Newsletter spéciale serpents
  Documentation odonates
    - 
Identification des exuvies
    - 
Périodes de vol des imagos
    - 
Bibliographie
  Documentation lépidoptères
    - 
Bibliographie
  Documentation orthoptères
    - 
Bibliographie
    - 
Ecouter les chants
  Documentation ascalaphes
    - 
Identification des espèces
  Documentation cigales
    - 
Identification des espèces
Nos partenaires
 - 
Associations
 - 
Institutions
 - 
Collectivités
 - 
Autres partenaires
Les liens

Toutes les news
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 155
 
lundi 27 mars 2017
Oiseaux
Oiseaux : vers une meilleure collecte des données !

Notre base de données permet la saisie de vos observations selon plusieurs modes.

Quel est le mode le plus pertinent ? Les scientifiques et statisticiens de 17 pays, dont les Etats-Unis, réunis à Namur il y a deux semaines, sont unanimes. Toutes les données sont intéressantes, quel que soit leur mode de collecte, mais les plus valorisables sont les données collectées par "listes complètes" au cours d'un pas de temps connu : celles qui émanent de formulaires journaliers.

Pourquoi ? Les "listes d'espèces complètes" donnent des informations sur TOUTES LES ESPECES PRESENTES (ou du moins toutes celles détectées) mais aussi sur TOUTES LES ESPECES ABSENTES (ou non détectées).

Dans le mode de saisie "espèce après espèce", il est impossible de savoir si une absence de donnée traduit une absence effective de l'oiseau ou une absence de saisie. En outre, il y a un biais important avec ce mode de collecte de données : les espèces les plus communes et les plus répandues sont moins fréquemment notées que les espèces rares ou peu fréquentes.

Dès lors, il devient difficile, voire impossible, de faire des études fiables sur la phénologie, la répartition, la détectabilité par unité de temps ou selon les habitats, de constituer des modèles prédictifs d'évolution, d'évaluer les fréquences, les densités et les effectifs. 

Que faire ? Si vous avez un mode de saisie qui vous convient et répond à vos attentes, continuez à l'utiliser. Si vous souhaitez que vos observations soient plus valorisables au plan local, régional, national et européen, alors il convient de se tourner, au moins partiellement, vers la saisie par formulaires journaliers sur un pas de temps de 5 minutes au moins. Dans ce contexte, la saisie sur le terrain via NaturaList devient l'outil le plus efficace car il permet 1) un pointage précis de chaque oiseau ou groupe d'oiseaux ; 2) la réalisation d'un inventaire complet sur un site (en cochant : j'ai noté toutes les espèces). La saisie sur ordinateur demeure possible mais implique que les observations soient toutes notées sur le vif, dans un carnet, lors de votre inventaire.

Le suivi EPOC (notre news du 06 mars 2017) répond à l'objectif de collecter des données plus utilisables. L'avez vous testé sur le terrain ? Trop difficile, trop rapide ? Pas de souci, faites des relevés plus longs. Ils seront tout aussi exploitables, à condition de noter effectivement toutes les espèces observées dans un même site et de procéder à un réel inventaire actif.

Bonnes observations,

L'équipe de "Oiseaux Côte d'Or"

posté par Colette Durlet
 
samedi 25 mars 2017
Oiseaux
Chanteurs en halte !

Comme chaque année, des observateurs attribuent des indices de nidification 3 aux premiers chanteurs de Pouillots véloces, fitis et Fauvettes à tête noire annonciateurs du retour du printemps.

Ces codes sont prématurés ! Chez ces oiseaux, les migrateurs en halte chantent. Même si parmi eux se cachent certains nicheurs locaux, les différencier des individus juste de passage n'est pas possible. On attendra donc la fin théorique du passage migratoire pour pouvoir mettre des codes 3.

On patientera donc, selon ces espèces, jusqu'à début mai ou fin mai, comme précisé dans le document ci-joint que chaque contributeur devrait imprimer et ranger près de son PC.

Document à télécharger :  Quand_mettre_un_code_Atlas-2132.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 22 mars 2017
Participez aux journées des observateurs les 8 et 22 avril !

Cette année, profitez des journées des observateurs organisées un peu partout en Côte-d’Or et en Franche-Comté !

Ces journées sont à destination des contributeurs de la base VisioNature (qu'ils soient réguliers ou occasionnels) et, plus généralement, de tous les observateurs naturalistes. Sortie en commun le matin, repas convivial le midi et échanges en salle l'après-midi autour des programmes de suivi, de la surveillance du territoire ou d'une meilleure utilisation de la base de données rythmeront ainsi la journée !

Deux journées des observateurs seront organisées pour la première fois cette année sur la Côte-d'Or. Découvrez et téléchargez au format pdf les programmes complets pour les secteurs de l'Auxois (le samedi 8 avril à Montbard) et du Pays Beaunois (le samedi 22 avril à Corcelles-les-Arts).

Inscriptions obligatoires : voir fiches spécifiques ci-dessus dans les liens.

posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 17 mars 2017
Oiseaux
Partez à la recherche de la Chevêchette

Présentation de l'enquête et protocole sont à télécharger ici :

Document à télécharger :  recherchechevechette-2441.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
lundi 6 mars 2017
Oiseaux
Dès ce printemps, la LPO lance une enquête sur les espèces d’oiseaux communs.

Dès ce printemps, la LPO lance une enquête sur les espèces d’oiseaux communs. En effet, les connaissances sur les tailles de population nationale demeurent approximatives ce qui pose un problème majeur d’autant plus que les statuts de conservation de plusieurs espèces se détériorent. Afin de mieux estimer les populations d’oiseaux communs, la LPO, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a développé le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs) qui s’appuie sur le réseau VisioNature et la saisie par formulaire.

Actuellement, vous récoltez tous les ans des millions de données de qualité qui permettent de réaliser des cartes de répartition fines mais aussi des phénologies précises pour de nombreuses espèces. Pour aller encore plus loin, nous vous proposons de privilégier la saisie par formulaire et particulièrement le protocole EPOC qui permettra d'estimer des effectifs nationaux pour les espèces communes.

Le protocole EPOC se résume suivant 4 modalités :
- Point d’écoute fixe de 5 minutes
- Point d’écoute placé selon l’observateur

- Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
- Différenciation individu local/individu en transit

Aucun réplicat n’est demandé et l’observateur peut réaliser le nombre de points qu’il souhaite.


Deux modes de saisie sont possibles. Le premier avec l'application NaturaList avec un pointage précis des individus détectés. Et le second, depuis l'ordinateur, à partir des notes prises sur le terrain.

Malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas de remplacer le STOC EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dans le document ci-joint, en plus du contexte de l’enquête et du protocole EPOC, vous trouverez un tutoriel de saisie permettant de saisir facilement vos points d’écoute sur les bases VisioNature.

Merci pour votre implication pour une meilleure connaissance de notre avifaune commune.


--


Jérémy Dupuy
Responsable de projet "Enquêtes et atlas avifaunistiques"

Service Étude du Patrimoine Naturel

posté par Colette Durlet
 
jeudi 2 mars 2017
NEWSLETTER - FEVRIER

Vous trouverez ci-joint la Newsletter du mois de février : au programme, un n° spécial "photohèque" ainsi qu'un rapide retour sur l'hiver semble-t-il très pauvre en Tarins et Pinsons du Nord que nous avons connu. Nos impressions sont-elles corroborées par les chiffres ?

Document à télécharger :  fevrier-8116.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 24 février 2017
Festival Nature, sur la piste des migrateurs ; campagne d'affichage

Bonjour,

Vous avez prévu une sortie ornitho ? Probablement ! Il nous serait très utile qu'au fil de vos prospections vous disposiez des affiches du "Festival Nature, sur la piste des migrateurs" dans les villages que vous traverserez (boulangeries, bureaux de presse, panneaux municipaux, etc.).

Nousavons vraiment besoin de bénévoles. Merci !

Affiches et flyers sont disponibles au local. Si vous habitez loin nous pouvons aussi vous les faire parvenir par mail (impression par vos soins) ou par la poste.

Toutes les info sur le festival sont ici.

De même, vous le savez probablement, mais nous avons besoin d'aide durant toute la durée du festival sur des taches très variées : animations de sorties, d'ateliers, tenue de la buvette, stand d'information, accueil du public, etc.). Les bonnes volontés seront les bienvenues.

A dans deux semaines à Morey-Saint-Denis !

posté par Joseph Abel
 
lundi 20 février 2017
TIERCELET n°25

A télécharger ICI.

Bonne lecture !

posté par Antoine Rougeron
 
lundi 13 février 2017
Oiseaux
Appel aux bénévoles. Enquête "rapaces nocturnes".

Appel aux bénévoles

L'enquête "rapaces nocturnes", coordonnée au niveau national par la LPO Mission Rapaces et le CNRS de Chizé, a redémarré pour sa dernière année de prospections.

Les objectifs de cette enquête sont simples à comprendre mais difficile à atteindre :

  1. Recenser la distribution (répartition) et l'abondance (effectif) des neufs espèces de rapaces nocturnes nicheurs en France métropolitaine, dont huit sont présentes en Côte-d'Or:
    • L'Effraie des clochers
    • le Petit-duc scops
    • le Grand-duc d'Europe
    • la Chevêchette d'Europe
    • la Chevêche d'Athéna
    • la Chouette hulotte
    • le Hibou moyen-duc
    • la Chouette de Tengmalm
    • le Hibou des marais ;
  2. Évaluer le statut de conservation des neuf espèces de rapaces nocturnes nicheurs en France ;
  3. Fédérer les différentes structures publiques ou privées ainsi que différents réseaux naturalistes autour de cette enquête nationale ;
  4. Sensibiliser et susciter l'intérêt du grand public aux recensements et à la connaissance des rapaces nocturnes selon une démarche participative.

Les secteurs à prospecter se situant dans le châtillonnais, deux soirées sont prévues les vendredi 17 et samedi 18 février prochains. Les soirées d'écoutes se terminant tard dans la nuit (aux alentours de minuit), nous avons réservé un gîte pour 10 personnes.

Si vous êtes intéressé pour participer à ce week-end, ou prendre en charge vous-même un carrée de prospection, merci de contacter rapidement le coordinateur départemental Thomas Morant via son adresse mail : thomas.morant@orange.fr Nous vous espérons le plus nombreux possible !

posté par Colette Durlet
 
lundi 13 février 2017
Oiseaux
Premiers codes Atlas

Les nicheurs sédentaires les plus précoces entament leur saison de reproduction dès la fin de l'hiver : ainsi, chants, parades ou apports de matériaux peuvent être observés dès février chez certaines espèces.

Il est donc possible d'attribuer les premiers indices de nidication (anciennement "codes Atlas") aux espèces suivantes :

Grèbe huppé

Héron cendré

Canard colvert

Autour des palombes

Faucon pèlerin

Perdrix rouge

Perdrix grise

Gallinule poule d'eau

Foulque macroule

Vanneau huppé

Courlis cendré

Pigeon colombin

Pigeon ramier

Tourterelle turque

Effraie des clochers

Grand-duc d'Europe

Chevêche d'Athena

Chouette hulotte

Hibou moyen-duc

Chouette de Tengmalm

Martin-pêcheur d'Europe

Tous les pics

Alouette lulu

Alouette des champs

Bergeronnette des ruisseaux

Cincle plongeur

Rouge-gorge familier

Merle noir

Grive draine

Mésange nonnette

Mésange bleue

Mésange charbonnière

Grimpereau des bois

Grimpereau des jardins

Sittelle torchepot

Pie bavarde

Corbeau freux

Moineau domestique

Pinson des arbres

Verdier d'Europe

Grosbec casse-noyaux

Bruant jaune

Bruant zizi

 

! ATTENTION TOUTEFOIS !

Ces codes précoces ne s'appliquent pas au code "2" (=oiseau dans son habitat durant sa période de nidification), mais seulement à partir du "3" (=oiseau chanteur, tambourinage, etc.). En effet, à cette saison, pour certaines espèces, des individus migrateurs hivernants sont encore mêlés à "nos" individus nicheurs. Exemple avec les Buses variables.

Rappel, document "Quand mettre un code Atlas"

posté par Antoine Rougeron
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 155

Ligue pour la Protection des Oiseaux de Côte-d'Or - cote-dor@lpo.fr - www.cote-dor.lpo.fr - 03 80 56 27 02
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017