www.oiseaux-cote-dor.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.cote-dor.lpo.fr
Accueil
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Aeschne mixte 2017
       - 
Aeschne bleue 2017
       - 
Leste vert 2017
       - 
Leste fiancé 2017
       - 
Gobemouche noir 2017
       - 
Lièvre d'Europe 2017
       - 
Crapaud commun 2017
       - 
Balbuzard pêcheur 2017
       - 
Mésange noire 2017
       - 
Grosbec casse-noyaux 2017
       - 
Pouillot véloce 2017
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les news
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Qui fait quoi ?
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Vos questions/Nos réponses
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal de la faune
 - 
Atlas de la faune côte-d'orienne
Atlas oiseaux en hiver
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
Utilisation de la base de données
 - 
Comment participer?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code de conduite sur le terrain
 - 
Application smartphone Naturalist'
 - 
Mieux saisir
 - 
Newsletters
Documentation sur les espèces
  Documentation oiseaux
    - 
Liste des Oiseaux de la Côte-d'Or
    - 
Liste Rouge des oiseaux nicheurs menacés de Bourgogne
    - 
Quand mettre un code Atlas?
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Bibliographie
  Documentation mammifères
    - 
Que faire en 2017 ?
    - 
Bibliographie
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
  Documentation amphibiens & reptiles
    - 
Quelques conseils
    - 
Newsletter spéciale serpents
  Documentation odonates
    - 
Identification des exuvies
    - 
Périodes de vol des imagos
    - 
Bibliographie
  Documentation lépidoptères
    - 
Bibliographie
  Documentation orthoptères
    - 
Bibliographie
    - 
Ecouter les chants
  Documentation ascalaphes
    - 
Identification des espèces
  Documentation cigales
    - 
Identification des espèces
Nos partenaires
 - 
Associations
 - 
Institutions
 - 
Collectivités
 - 
Autres partenaires
Les liens

Toutes les news
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 170
 
jeudi 19 octobre 2017
Oiseaux
Une 328ème espèce d'oiseau bientôt à découvrir en Côte-d'Or ?

Depuis le début du mois d'octobre, une arrivée massive de Becs-croisés perroquets est constatée dans le Nord de l'Europe : Shetlands, Danemark, Hollande (par exemple, 115 ind. comptés à travers tout le pays le 19 octobre et 86 mailles de 4x4km occupés depuis le 1er octobre), Belgique, Allemagne (plus de 40 localités).

Quid de la France ?

A ce jour, il n'existait que 4 mentions homologuées récentes (= depuis la création du CHN en 1981) de cette espèce en France. Depuis le 7 octobre, pas moins de 7 contacts possibles, probables ou certains ont déjà été établis dans le Nord-Pas-de-Calais / Picardie (5), la Normandie (1) et la Champagne Ardenne (1). Un seul oiseau a pu être photographié, en migration active. Les autres n'ont été qu'entendus, soupçonnés ou confirmés par sonogramme.

Recherche

Il est très vraisemblable que des Becs-croisés perroquets fréquenteront (ou fréquentent déjà) la Bourgogne dans les semaines à venir. Les données déjà enregistrées en Europe ne concernent pas que le littoral, mais aussi l'intérieur des terres. Il ne sera donc pas illusoire de partir à sa recherche dans les pinèdes, nombreuses, de notre département, l'oiseau affectionnant les cônes de pins plus que les épicéas, sapins ou autre mélèzes.

Identification

Le plumage est identique à son cousin "des sapins", mais sa taille est légèrement supérieure. Visuellement, l'identification se fera essentiellement sur le bec, bien plus gros (de sorte que le croisement est moins visible) et dont la mandibule inférieure apparaît très renflée.

Photos des BC perroquets allemands ici (renseigner le nom de l'espèce dans le champ prévu à cet effet), et des vidéos. Ici une intéressante photo comparative tête/bec de BC perroquet et BC des sapins.

Au niveau auditif, la distinction est également possible au sonogramme, ce qui sous-entend un enregistrement. A l'oreille, impossible d'être affirmatif, même si un observateur ayant une bonne expérience des cris de BC des sapins pourra peut-être "tilter" sur le terrain, sur des cris légèrement anormaux car plus secs, plus durs. Ecouter ses différents cris sur xeno canto.

Toute donnée de BC perroquet devra évidemment être documentée par des photos ou par des sons (pensez au mode "video" de votre appareil photo si les cris sont suffisamment proches) pour être validée sur la base (et probablement par le CHN).

Il y a donc du pin sur la planche.

--

Pour en savoir plus, lire l'article d'Ornithomedia.

 

                                                                             Photo: Niclas Ahlberg

posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 29 septembre 2017
Oiseaux
NEWSLETTER - SEPTEMBRE

Vous trouverez ci-joint la newsletter n°55. Après la dernière qui faisait le point sur les dates record de précocité, celle-ci s'attarde sur les observations les plus tardives de plusieurs espèces migratrices.

Document à télécharger :  septembre-6695.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
samedi 23 septembre 2017
Papillons de jour
Enquête participative sur la migration & répartition du Vulcain

Petit mais costaud!

Il ne pèse pas plus qu'une plume et atteint une envergure de quelques centimètres seulement. Et pourtant, il traverse les montagnes et les mers, il défie le vent et le temps. Il s'agit du Vulcain, le papillon migrateur aux ailes caractéristiques noires garnies de bandes rouges et de taches blanches.

La migration automnale de ce papillon a commencé. Veuillez s’il vous plaît signaler toute observation de Vulcain via “oiseaux-cote-dor.org“. Vous soutiendrez ainsi le projet de science participative dédié à l’étude de la migration et de la répartition du Vulcain en Europe,lancé par l’Université de Berne en Suisse.

 

Un grand merci pour votre précieuse collaboration!

Marco Thoma, Groupe de recherche «Migration et Écologie des Insectes», Université de Berne, Suisse

 

Le groupe de recherche sur les réseaux sociaux

Twitter: https://twitter.com/insectmigration

Facebook: https://www.facebook.com/insectmigration/

 

Vous trouverez toutes les informations sur le projet, ainsi que de nombreux liens ici:

https://insectmigration.wordpress.com/red-admiral-migration/la-migration-du-vulcain/

posté par Colette Durlet
 
jeudi 21 septembre 2017
Oiseaux
Afflux de Mésange noire et de Grosbec casse-noyaux

Un peu partout en France, de nombreuses Mésanges noires et Grosbecs casse-noyaux sont notés, assez pour parler d'un début d'afflux.

L'occasion est belle pour tenter de noter cette mésange, plutôt confinée aux zones de conifères, sur des nouvelles communes. A ce jour au 21/09/17, l'espèce est recensée sur 203 communes. Parmi elles, 6 ont été ajoutées depuis le 1er septembre : Nuits St Georges, Ruffey les Echirey, Talant, Arrans, Beire le Châtel et Echenon. Sur les 707 communes de Côte-d'Or, il en reste donc 504 ! Notons qu'une bande en migration rampante peut-être observée dans n'importe quelle zone arborée ou buissonnante, même de feuillus. Etant assez bruyantes, la connaissance du cri (choisir "call" dans la colonne "type") sera une précieuse alliée pour la détecter. De plus, ce dernier peut parfois ressembler à s'y méprendre à celui du Pouillot à grands sourcils, observé désormais chaque automne dans notre département depuis 2013.

Quant au Grosbec (écouter son cri) , il fait déjà partie de l'inventaire de 507 communes... ce qui n'est pas une raison pour moins prêter attention à sa présence ; pour l'ajouter à la liste des 200 communes restantes, ou tout du moins pour quantifier au mieux l'afflux actuel.

Pour suivre l'évolution des observations de ces deux passereaux, les cartes pour la période 1er septembre / 30 novembre seront visibles en page d'accueil, ici pour la Mésange noire et pour le Grosbec.

posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 8 septembre 2017
Oiseaux
Liste des oiseaux de la Côte-d'Or, nouvelle édition

Vous voulez savoir combien d'espèces d'oiseaux ont déjà été notées en Côte-d'Or ? Connaître les statuts de chaque taxon ? Ou envie d'un "cochoir" pour noter celles que vous avez observées personnellement ?

La mise à jour du livret "Liste des oiseaux de la Côte-d'Or" devrait vous combler ! A imprimer, si vous le souhaiter, en format A5.

327 espèces sauvages ont à ce jour été recensées dans notre département.

Document à télécharger :  liste_des_oiseaux_de_Cite-d-Or_2017-2771.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 30 août 2017
Oiseaux
NEWSLETTER - AOÛT

Vous trouverez ci-joint la newsletter n°54 faisant le point sur les dates record de précocité de plusieurs espèces migratrices enregistrées dans le département.

Document à télécharger :  aout-7543.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
lundi 31 juillet 2017
Oiseaux
Saisie par liste complète pour des durées comprises entre 5 et 60 minutes

« La saison de reproduction 2017 s’achève avec les derniers jeunes oiseaux qui prennent leur envol. Les milans et les martinets commencent déjà à franchir les Pyrénées en route vers l’Afrique. La période d’étude pour le protocole EPOC touche donc à sa fin.

Pour rappel, le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux communs) a été mis en place ce printemps afin d’estimer les tailles de population d’oiseaux communs. Cet outil, s’inspirant et complétant le STOC EPS, permet de réaliser des points d’écoute de 5 minutes n’importe où, n’importe quand, par l’intermédiaire de la saisie par formulaire ou liste complète.

En attendant une première analyse des résultats, nous vous proposons de garder le rythme et de poursuivre et d'intensifier la saisie par formulaire. La durée de 5 minutes, adaptée aux oiseaux nicheurs, peut être élargie pour maximiser la détection d’espèce devenue silencieuse.

Nous vous conseillons donc de saisir un maximum de données par formulaire complet pour des durées d’observation comprises entre 5 et 60 minutes. Ces données sont essentielles pour l’étude de la phénologie des espèces, indispensable à la mise en place de mesures de conservation adéquates.

Merci pour votre engagement et à l’année prochaine pour une nouvelle saison printanière d’EPOC »

Jérémy Dupuy
Responsable de projet "Enquêtes et atlas avifaunistiques"

posté par Colette Durlet
 
jeudi 27 juillet 2017
NEWSLETTER - MAI-JUILLET

Vous trouverez ci-joint la newsletter n°53 faisant un nouveau sur la diversité ornithologiques des 707 communes du département. Bonne lecture !

Document à télécharger :  mai-juillet-4637.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 12 juillet 2017
Améliorer l'inventaire de deux parcs dijonnais

posté par Colette Durlet
 
dimanche 9 juillet 2017
Faune France, le petit dernier Visionature

Cher(e) contributeur (trice),

Faune-France, le portail national de restitution des données naturalistes, fruit du travail collectif d’une quarantaine d’associations, a été inauguré le samedi 1er juillet, dans une version basique.

Qu’est-ce-que c’est ?

C’est vos portails locaux que vous connaissez mais à l’échelle nationale. A terme, ce site remplacera et complètera Ornitho.fr, en s’ouvrant notamment à d’autres groupes faunistiques que les oiseaux. Ce site propose déjà des restitutions en temps réel, et des données issues d’enquêtes nationales, rarement diffusées sous cette forme.

D’où proviennent les données ?

Pour pouvoir restituer des informations synthétiques, Faune-France est connecté aux portails locaux. Cette connexion, pour les systèmes VisioNature, se fait en application de la convention de mise à disposition de l’outil, de la mise en oeuvre d’une charte interassociative par les administrateurs des bases faune locales et fait suite à un vote du 21 juin 2017 du Comité de pilotage de Faune-France, où chaque structure administratrice est représentée.

Les données directement saisies sur Faune-France, ou celles issues de l’application NaturaList et mises à disposition par la société BioloVision, sont directement consultables et versées aux bases locales.

Le Comité de pilotage de Faune-France (43 structures) définit les modalités d’affichage des données au plan national et statue sur les sollicitations liées à l’utilisation de celles-ci.

La synchronisation des bases, c’est-à-dire leur connexion pour favoriser leur parfaite similarité, engendre pour le moment quelques perturbations liées au fait que les paramétrages d’espèces varient partout en France. Sur Faune-France, dans un premier temps, les critères les plus stricts ont été retenus tant sur la rareté des espèces que sur leur restitution. Dès qu’une espèce est cachée dans un département ou une région, elle est cachée au niveau national. Dès qu’une espèce est considérée comme rare au plan local elle devient rare au niveau national. Nous avons fait valoir le principe de précaution.

Ces paramétrages sont en cours de révision, et un groupe de travail national sera mis en place pour proposer une harmonisation accrue.

Une montée en charge progressive

Pour l’heure, les archives des bases de données locales, ne sont pas encore versées à Faune-France. C’est normal, cela prendra du temps. Dans les semaines et mois qui viennent, Faune-France ouvrira de nouveaux outils de visualisation des informations. Il sera par exemple possible d’obtenir l'ensemble de ses données personelles (statistiques comprises) au plan national, de visualiser les données NaturaList ainsi que les galeries, de requêter sur des espèces comme vous le faites aujourd’hui au plan local. Au-delà de ces modalités existantes, Faune-France permettra aussi d’avoir accès à de nouveaux modules (données Wetlands, mon coin de nature, etc.).

Pour accéder au site, avec identifiants habituels locaux, rendez-vous sur : https://www.faune-france.org/

 

Le Comité technique de Faune-France

Bretagne Vivante, CORIF, GONm, GON, LPO Aquitaine, LPO France, LPO Franche-Comté et LPO PACA.