www.oiseaux-cote-dor.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.cote-dor.lpo.fr
Accueil
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Choucas des tours 2019
       - 
Mésange nonnette 2019
       - 
Pic vert 2019
       - 
Lapin de garenne 2019
       - 
Hérisson d'Europe 2019
       - 
Chamois 17-19
       - 
Crapaud commun 2019
       - 
Salamandre tachetée 2019
       - 
Frelon asiatique 17-19
       - 
Citron 2019
       - 
Grand Corbeau 2019
       - 
Castor d'Eurasie 17-19
       - 
Pic épeichette 2019
       - 
Bernache du Canada 2019
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les news
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Qui fait quoi ?
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Vos questions/Nos réponses
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal de la faune
 - 
Atlas de la faune côte-d'orienne
Atlas oiseaux en hiver
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
Utilisation de la base de données
 - 
Comment participer?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code de conduite sur le terrain
 - 
Application smartphone Naturalist'
 - 
Mieux saisir
 - 
Newsletters
Documentation sur les espèces
  Documentation oiseaux
    - 
Liste des Oiseaux de la Côte-d'Or
    - 
Liste Rouge des oiseaux nicheurs menacés de Bourgogne
    - 
Quand mettre un code Atlas?
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Bibliographie
  Documentation mammifères
    - 
Bibliographie
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Saisir les données issues de pelotes de réjection
    - 
Saisir les données issues de pelotes de réjection
  Documentation amphibiens & reptiles
    - 
Quelques conseils
    - 
Newsletter spéciale serpents
  Documentation odonates
    - 
Identification des exuvies
    - 
Périodes de vol des imagos
    - 
Bibliographie
  Documentation lépidoptères
    - 
Bibliographie
  Documentation orthoptères
    - 
Bibliographie
    - 
Ecouter les chants
  Documentation ascalaphes
    - 
Identification des espèces
  Documentation cigales
    - 
Identification des espèces
Nos partenaires
 - 
Associations
 - 
Institutions
 - 
Collectivités
 - 
Autres partenaires
Les liens

Toutes les news
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 219
 
lundi 18 mars 2019
Oiseaux
Tönn, saison 10 !

Vous avez loupé les 9 premières saisons ? Rassurez-vous, c'est pour tout le monde pareil !

Mais ça y'est, il est reparti d'Espagne ; une nouvelle chance d'espérer l'observer enfin pour de vrai en Saône-et-Loire et Côte-d'Or ? Rien n'est moins sûr...

posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 6 mars 2019
Oiseaux
Le 1er mars marque le lancement de la campagne EPOC.

« Les oiseaux communs subissent un déclin dramatique et constant. En France, notre méthode actuelle de saisie des données naturalistes nous permet de bien appréhender les variations de répartition des espèces mais pas d’estimer leurs populations ou d’évaluer finement leurs tendances. Pourtant, nous avons besoin de ces informations pour alerter la société et mener des actions de conservation efficaces.

Le programme EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), qui vient en complément du célèbre programme STOC, vise à répondre à cette lacune.

Si vous savez identifier les oiseaux les plus communs en visuel et à l’oreille, vous pouvez y contribuer activement. Pour savoir comment procéder, il vous suffit de visionner cette courte vidéo : https://youtu.be/f1WfqqAq-PY

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter la page EPOC de Faune-France : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=20023

En vous remerciant pour votre implication, nous vous souhaitons de belles observations. »

posté par Colette Durlet
 
mercredi 27 février 2019
Résultat du recensement national des Grands cormorans nicheur de 2018

Rapport de Loïc Marion à télécharger ici :

Document à télécharger :  Rapport_Recens_nicheurs18corr3-7591.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 27 février 2019
NEWSLETTER n°66 : cartes de diversité communale

Sur quelles communes ont été vues le plus d'espèces d'insectes ? Reste-t-il des communes où aucun mammifère n'a jamais été noté ? Pour le savoir, c'est là ===>

Document à télécharger :  favrier-4487.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 22 février 2019
Un mois de février qui sent le printemps

Les températures exceptionnellement douces qui règnent depuis une dizaine de jours semblent réveiller oiseaux et insectes avec un peu, ou beaucoup d'avance. Ainsi on aura pu noter ces jours-ci sur la base :

 - la première Brunette hivernale Sympecma fusca le 15 février, battant de 9 jours le précédent record de date... précédent record battu en réalité à 5 reprises puisque depuis 4 autres observations de cet odonate ont suivi !

 - le premier Lézard à deux raies Lacerta bilineata (anciennement "Lézard vert") le 20 février, soit 2 jours de mieux que le précédent record de précocité.

 - deux jeunes Grands-ducs d'Europe Bubo bubo d'environ 2 semaines observés le 15 février, soit une ponte aux alentours des derniers jours du mois de décembre ! Bien-sûr à cette date la femelle ne pouvait pas deviner la météo qu'il ferait 1 mois et demi, mais cela permet en attendant aux deux jeunes de prendre des bains de soleil appréciables...

 - première Grenouille verte sp. Pelophylax sp le 15 février, soit la 2ème date la plus précoce enregistrée dans la base.

 - plus tôt dans l'hiver : première Grande Tortue Nymphalis polychloros le 13 janvier, là aussi la 2ème date la plus précoce enregistrée dans la base.

Chez les oiseaux, les premiers indices de reproduction "probables", voire "certains" ne devraient plus tarder à être notés. On pense notamment aux Mésanges, aux Pics, à la Grive draine, au Merle noir, à la Pie bavarde, aux Corvidés ou à certains Columbidés... ouvrez l'oeil !

posté par Antoine Rougeron
 
vendredi 8 février 2019
Saisie par listes complètes : comment faire ?

Qu'est-ce qu'une liste complète ?

Une liste complète est une liste contenant toutes les espèces que vous avez identifiées en un lieu et une période donnés (par exemple, pendant une heure d'observation).

Il ne s’agit pas d’inventorier toutes les espèces présentes sur votre site d’observation (ce serait très difficile) mais bien de noter celles que vous avez été capable d’identifier. C’est la liste complète de ce que vous avez observé et déterminé.

Pourquoi les listes complètes sont-elles si précieuses ?

Contrairement aux données isolées, les listes complètes non seulement nous renseignent sur les espèces observées à un endroit et à un moment précis, mais également sur celles qui n’ont pas été détectées. Grâce à cela, nous pouvons établir la fréquence relative d’apparition dans l’espace et dans le temps des différentes espèces d’oiseaux et étudier très précisément leur phénologie. En outre, les listes apportent de précieux éléments sur la pression d’observation (le temps passé à prospecter, élément de connaissance décisif pour analyser les données).

Comment pouvez-vous donner encore plus de valeur à vos listes complètes ?

  • Un lieu, une liste : Faites des listes à partir d'un seul point ou si vous vous déplacez de moins d’1 km. Au-delà, il vaut mieux faire plusieurs listes consécutives. Attention, ne pas faire de listes lors de vos déplacements en vélo, en voiture ou en train ! Si vous faites une longue marche, divisez-la en petites sections (<1 km) et dressez une liste dans chaque section, ou de temps en temps à l’occasion de petites pauses.
  • Le plus possible : Faites des listes aussi souvent que vous le pouvez ! Une liste de 10 minutes est parfaite, jusqu’à une ou deux heures. Au-delà il est préférable de faire des listes consécutives.
  • Quantifier, la clé du succès : Il faut indiquer le nombre d'individus de chaque espèce que vous avez détectée. Il convient ici de noter un chiffre réel de contact, même s’il y a évidemment bien plus d’oiseaux que ce que vous avez vu. Cela n’est pas grave.
  • Toutes les semaines ? Il est très intéressant de faire des listes au même endroit tout au long de l'année. Par exemple, faites une liste hebdomadaire de votre site d’observation préféré.
  • Partout : Essayez de créer des listes partout où vous allez. Disposer d’une bonne couverture géographique est très important pour pouvoir analyser les données !
  • Convaincre : Si vous avez des amis qui ne font toujours pas de listes complètes, expliquez-leur pourquoi elles sont si utiles et expliquez-leur à quel point il est facile de les créer. Plus les observateurs qui en fournissent sont nombreux, plus elles prennent de la valeur et renforcent l’intérêt des vôtres.

Comment procéder ?

La saisie des listes sur Faune-France est très simple !

  • Sur Faune-France, il faut choisir l'option "remplir une liste d'espèces pour ce lieu-dit". Ce tuto vous présente la marche à suivre : Saisie des listes sur Faune-France
  • Sur NaturaList, vous avez deux options :

-  par liste sur le terrain, vous pointez en temps réel chaque observation. Ce type de liste sert à faire des inventaires sur ponts fixes sur un pas de temps assez court (5 ou 10 minutes) : Saisie par liste sur le terrain ;

-  par liste plus tard, c’est l’option la plus simple. Vous listez l’intégralité des observations sans avoir à les pointer précisément : Saisie par liste plus tard

Sur NaturaList, le nouveau petit bouton (+) jaune, en bas à droite de l'écran, vous permet d'accéder directement au menu de choix.

L'équipe de Faune-France se tient à votre disposition si besoin.

Légende de l'image : vous avez un point d'observation favoris ? Pourquoi ne pas y faire une liste complète à chacune de vos sorties, plutôt que de noter isolément toutes vos observations, comme celle de ces Oies cendrées. © Ph. Jourde

posté par Colette Durlet
 
lundi 21 janvier 2019
Oiseaux
26 & 27 janvier Comptage national des oiseaux des jardins
Week-end national de comptage des oiseaux des jardins
posté par Philippe Jourde schedule samedi 19 janvier 2019, 04:30

Il s’agira de la 7ème édition de ce week-end de comptage national. Tous les observateurs sont invités à compter durant 1h les oiseaux de leur jardin et à nous faire part de leurs observations sur le site de l’Observatoire. Que vous soyez en ville ou à la campagne, vous pouvez participer !

Nous incitons tout particulièrement les participants à l’Observatoire qui ont déjà compté les années précédentes à recommencer cette année. Nous invitons également les nouveaux arrivant sur l’Observatoire à prendre part à ce comptage, qui est essentiel pour mieux connaitre les oiseaux des jardins et les raisons qui les amènent à fréquenter ces lieux.

Comment faire ?

Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

 · Choisir un jour d’observation, samedi 26 ou dimanche 27 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;

· Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation ;

· Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage ;

· Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr.

Comment ne pas compter 2 fois le même oiseau ?

Cela peut paraître difficile, surtout quand les oiseaux font des allers-retours incessants à la mangeoire. La technique la plus simple pour éviter les doubles comptages est la suivante : ne notez que le nombre maximal d’oiseaux de la même espèce observés en même temps. Si vous observez successivement 4 mésanges bleues, puis 2 et enfin 1, ne notez que 4 mésanges bleues et non 7 (4+2+1) !

Besoin d’aide ?

L’animatrice du programme reste à la disposition des participants pour les aider à identifier les oiseaux observées en envoyant de simples photos à : oiseauxdesjardins@lpo.fr.

Si vous avez des questions techniques sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème, nous vous invitons dans un premier temps à consulter le Guide d’aide disponible <<ici>>.

Bonnes observations  et n'hésitez pas à compter les oiseaux de votre jardins toutes les semaines. Les données régulières sont plus riches d'enseignement.

posté par Colette Durlet
 
mardi 8 janvier 2019
Oiseaux
Comptage des Grandes Aigrettes hivernantes

Le w-e du 12-13 janvier aura lieu en Franche-Comté le comptage quiquennal de la Grande Aigrette. Devenu hivernant régulier au début des années 2000, cet ardéidé fait l'objet d'un recensement hivernal chez nos voisins franc-comtois depuis 2006-2008 (voir Bilan 2013 ci-joint).

Dans ce contexte, il est demandé aux observateurs de Côte-d'Or de porter une attention particulière à l'espèce durant ce w-e : dénombrements précis des groupes observés, prise de note systématique des individus même isolés, voire comptages sur des dortoirs connus, comme (liste non exhaustive) :

- Marcenay (grand lac)

- Arc-sur-Tille (les Sirmonots)

- Billy-les-Chanceaux (étang du Château)

- Gevrey-Chambertin (grand étang de Sathenay)

- Lucenay-le-Duc (les Quénots)

- Tailly-Merceuil (étangs d'Or)

- Montagny-les-Beaune (les Genièvres)

- Saint-Seine-sur-Vingeanne (étang du Pré Haut)

- Soussey-sous-Brionne (Bouchasey)

- Thoisy-le-Désert (petit étang de Cercey)

- Thomirey (étang de Rouey)

Les Grandes Aigrettes fréquentant les zones humides pourront être comptées lors du comptage Wetlands.

A l'avenir, ce comptage des Grandes Aigrettes hivernantes sera très sûrement commun à la Bourgogne et à la Franche-Comté. Il sera alors appréciable de disposer de premiers chiffres, même estimatifs, pour notre département pour janvier 2019.

Merci à tous et meilleurs voeux de la part de toute l'équipe de www.oiseaux-cote-dor.org !

 

                                                 La Grande Aigrette en Côte-d'Or : une espèce en augmentation

posté par Antoine Rougeron
 
jeudi 3 janvier 2019
NEWSLETTER n°65 : bilan de l'année 2018

L'année écoulée bat de nombreux records en terme de quantité et de qualité des données saisies !

Document à télécharger :  janvier-5955.pdf
posté par Antoine Rougeron
 
lundi 26 novembre 2018
Oiseaux
Profitez de l'Elanion pour enrichir l'inventaire de Chevigny-en-Valière !

La présence d'un Elanion blanc sur la commune de Chevigny-en-Valière a attiré et devrait encore attirer de nombreux observateurs dans les jours à venir.

A ce jour au 26/11, l'inventaire ornithologique de cette commune située à l'extrême-sud du département est très lacunaire avec seulement 57 espèces au compteur. Un rapide coup d'oeil à la liste permet de s'apercevoir qu'il manque -notamment- toutes les mésanges (!!), toutes les grives sauf la draine, le Troglodyte mignon, le Corbeau freux, la Sittelle torchepot, les Bergeronnettes grise et des ruisseaux, ainsi que le Canard colvert et le Martin-pêcheur certainement présents sur la Dheune.

Les mammifères aussi méritent votre attention, puisqu'à ce jour seuls le Chevreuil, le Hérisson et l'Ecureuil y ont été recensés...

Profitez donc de vos recherches dans ce secteur pour noter maximum d'observations et gonfler ainsi l'inventaire naturaliste de cette commune jusque là délaissée, merci !

posté par Antoine Rougeron
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 219

Ligue pour la Protection des Oiseaux de Côte-d'Or et Saône-et-Loire - accueil21-71@lpo.fr - www.cote-dor.lpo.fr - 03 80 56 27 02
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019