www.oiseaux-cote-dor.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.cote-dor.lpo.fr
Accueil
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Corbeau freux 2018
       - 
Pic cendré 2018
       - 
Héron pourpré 2018
       - 
Moineau friquet 2018
       - 
Brunette hivernale 2018
       - 
Vipère aspic 2018
       - 
Pie-grièche écorcheur 2018
       - 
Orvet fragile 16-18
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les news
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Qui fait quoi ?
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Vos questions/Nos réponses
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal de la faune
 - 
Atlas de la faune côte-d'orienne
Atlas oiseaux en hiver
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
Utilisation de la base de données
 - 
Comment participer?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code de conduite sur le terrain
 - 
Application smartphone Naturalist'
 - 
Mieux saisir
 - 
Newsletters
Documentation sur les espèces
  Documentation oiseaux
    - 
Liste des Oiseaux de la Côte-d'Or
    - 
Liste Rouge des oiseaux nicheurs menacés de Bourgogne
    - 
Quand mettre un code Atlas?
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Bibliographie
  Documentation mammifères
    - 
Que faire en 2017 ?
    - 
Bibliographie
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
  Documentation amphibiens & reptiles
    - 
Quelques conseils
    - 
Newsletter spéciale serpents
  Documentation odonates
    - 
Identification des exuvies
    - 
Périodes de vol des imagos
    - 
Bibliographie
  Documentation lépidoptères
    - 
Bibliographie
  Documentation orthoptères
    - 
Bibliographie
    - 
Ecouter les chants
  Documentation ascalaphes
    - 
Identification des espèces
  Documentation cigales
    - 
Identification des espèces
Nos partenaires
 - 
Associations
 - 
Institutions
 - 
Collectivités
 - 
Autres partenaires
Les liens

Toutes les news
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 194
 
samedi 26 mai 2018
Oiseaux
Des Etourneaux roselins en approche !!
posté par Antoine Rougeron
 
lundi 14 mai 2018
Papillons de jour
Observateurs de papillons, contribuez à la science... Enquête en ligne
posté par Antoine Rougeron
 
dimanche 13 mai 2018
Oiseaux
26 et 27 mai 2018 - week-end national de comptage des oiseaux des jardins
posté par Colette Durlet
 
jeudi 26 avril 2018
Oiseaux
Oiseaux : premiers bilans de l'EPOC
posté par Joseph Abel
 
lundi 23 avril 2018
Oiseaux
NEWSLETTER - AVRIL
posté par Antoine Rougeron
 
mercredi 18 avril 2018
Mise à jour des statistiques
posté par Joseph Abel
 
jeudi 8 mars 2018
NEWSLETTER - FEVRIER
posté par Antoine Rougeron
 
lundi 5 mars 2018
Oiseaux
EPOC : c'est reparti pour un tour !
posté par Antoine Rougeron
 
mardi 27 février 2018
Oiseaux
Prospection petits chouettes de montagne dans le Châtillonnais

Recherche de la Chevêchette d’Europe et de la Chouette de Tengmalm dans la ZPS

du Châtillonnais


Contact : loic.michel@lpo.fr

 


La Chevêchette d’Europe  (Glaudicidium passerinum)


Plus  petite  chouette  d’Europe, la  Chevêchette habite  les  forêts  mixtes  ou  à  dominante
résineuse, préférentiellement claires ou hétérogènes (clairières).
Sédentaire et territoriale, elle peut être contactée au chant tout au long de l'année. Toutefois,
cette  activité  vocale  présente  des  pics  (saisonniers  et  horaires)  sur  lesquels  se  concentrer  et
des creux qu'il convient d'éviter afin d'optimiser la prospection.
L’activité  printanière  débute  en  février,  culmine  en  mars-avril,  pour  décroître  en  juin.  Les
mois  de  juillet  et  d'août  sont  calmes,  puis  l'activité  reprend  en  septembre  pour  culminer
aussitôt ce même mois, puis en octobre avant de diminuer en novembre. Il est à noter que ce
pic  automnal  est  encore  plus  marqué  que  le  printanier,  bien  qu'à  l'automne  seuls  les  mâles
chantent. Les mois hivernaux ne supportent qu'une faible activité.
Spontanément, les chants d'oiseaux seuls durent en moyenne 9min30. Lorsque deux individus
se  répondent,  cette  durée  passe  à  15min50.  Pour  3  chanteurs,  elle  atteint  34min (Estoppey
2016). En Côte-d'Or, où  la  probabilité  d'avoir  plus  d'un  oiseau  est  quasi  nulle  (pour  ne  pas
dire  nulle),  la  durée  d'émission  du  chant  risque  donc  d'être  assez  courte.  Cependant,  la
réaction à la repasse peut modifier ce comportement et engendrer un temps de chant beaucoup
plus long.
Si les notes de la Chevêchette peuvent être entendues jusqu'à 500m (Muller 2007).


La Chouette de Tengmalm (Aegolius funereus)


La Chouette de Tengmalm est un rapace nocturne de taille comparable à celle de la chevêche
d Athéna. Elle se distingue de cette dernière par une tête plus ronde et plus grosse. Le dessus
du plumage est brun foncé avec des points blancs qui lui ont valu d'être appelée « chouette
perlée » par les suédois. La chouette de Tengmalm est strictement nocturne.
Elle affectionne les forêts de résineux, surtout dans le nord de son aire de répartition et dans
les zones montagneuses. Elle est inféodée aux vieux peuplements possédant des cavités
favorables à la nidification. Elle utilise souvent une ancienne loge de Pic noir pour nicher,
mais elle peut également utiliser des cavités naturelles.
La période d’activité comprend deux pics, l'un vers la fin du crépuscule, l'autre tôt le matin
avant l'aube. Le chant est essentiellement émis en hiver et au printemps, avec un optimum au
mois de mars, et est en revanche beaucoup plus rare en automne.


Le protocole


Déroulement de la prospection :


Les prospections sont établies selon un protocole simple qui repose sur des circuits d'environ
4  kilomètres  de  longueur  (trajet  aller) sur  lesquels  ont  été  placés  des  points  d'écoutes  (avec
utilisation de la repasse) tous les 300 mètres. Il s'agit de réaliser l'aller consacré à une espèce,
puis le retour consacré à l'autre.
Dans l'idéal, il faudra privilégier la période la plus sombre pour la recherche de la Chouette de
Tengmalm (aller du  circuit pour  les prospections  faites à  l'aube et retour du circuit pour  les
prospections faites en soirée) et la plus claire pour la Chevêchette d'Europe (retour du circuit
pour les prospections faites à l'aube et aller du circuit pour les prospections faites en soirée).
La  Chevêchette d’Europe  et  la  Chouette  de  Tengmalm chantant  durant  un  laps  de  temps
généralement  relativement  court,  l’émission  de  la  repasse  permet  de  motiver  les  oiseaux à
répondre et ainsi améliorer les chances de détection, rendues difficiles de manière spontanée.
La repasse sera utilisée  sur chaque point d’écoute préalablement défini.  Après  son émission
(compter  30 secondes),  une  écoute  de  1 minute sera  réalisée  avant  de  se  rendre  au  point
suivant,  en  marchant  à  faible  allure,  afin  de  pouvoir  détecter  d’éventuels  chants.  Un  point
d’écoute dure donc 1 minute 30.
Une sortie d’écoute durera en moyenne 3h00 :
- commençant 1h30 avant l’heure légale du lever du soleil et s’achevant 1h30 après celui-
ci.


Deux périodes d’écoutes :

- de début mars à début mai (Chevêchette  et  Tengmalm)
- de début septembre à mi-novembre (Chevêchette uniquement)


Nombre de prospections :


Réaliser au moins deux passages (espacés d'au moins 15 jours) par circuit au printemps (pour
la Chevêchette d'Europe et la Chouette de Tengmalm) et au moins deux passages à l'automne,
entre septembre et mi-novembre (pour la Chevêchette d'Europe, uniquement).


Matériel nécessaire :


- Fichier  avec  chant  Chevêchette  (correspondant  à  la  période  d’écoute)  et  chant
Tengmalm.
- Enceinte portative. En  l’absence d’enceinte portative,  le  bénévole pourra effectuer  la
repasse à l’aide d’un téléphone portable.
- Lampe frontale
- Montre
- Carnet de notes et crayon
- Jumelles
Les recherches engagées se portent uniquement sur la ZPS du Châtillonnais. À la demande,
d’autres zones que celles déjà définies pourront être prospectées, à condition qu’elles soient
favorables et situées dans la ZPS du Châtillonnais.
Lors des circuits, il sera intéressant de noter d'éventuelles réactions des petits passereaux
(mésanges, roitelets…) à la repasse de la Chevêchette d’Europe. Ceux-ci peuvent donner une
indication sur la présence ou non de cette chouette qui représente un danger pour eux.
Enfin, si les « petites chouettes de montagne » ne sont pas au rendez-vous, ces sorties seront
malgré tout l’occasion de faire de belles balades en forêt et permettront d’alimenter la base de
données  grâce  aux  observations  d’autres  espèces  contactées  tout  au  long  du  circuit.
Saisie des données
Les données recueillies  alimenteront  la  base  Visionature de  la LPO Côte-d’Or.  Elles  seront
rentrées de manière standardisée (voir document joint).


Bibliographie :


DETROIT, C. 2012. Suivi des populations de Chouette de Tengmalm (Aegolius funereus) des
forêts du Haut-Morvan. Société d’histoire naturelle d’Autun, 27 p.

ESTOPPEY  F.  (2016)  Phénologie  des  manifestations  vocales  de  la  Chevêchette  d’Europe.
Nos Oiseaux. Volume 63/4-Décembre 2016/N°526 :265-272.

ROBERT, L. (2018). La Chevêchette d’Europe en Côte-d’Or : bilan des prospections menées
en 2017. Le tiercelet n°2 - janvier 2018. 4 p.


Vers un suivi national des tendances d’évolution des populations de Petites Chouettes de Montagne

posté par Antoine Rougeron
 
lundi 19 février 2018
Oiseaux
TIERCELET n°26
posté par Antoine Rougeron
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 194

Ligue pour la Protection des Oiseaux de Côte-d'Or - cote-dor@lpo.fr - www.cote-dor.lpo.fr - 03 80 56 27 02
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018