www.oiseaux-cote-dor.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
https://bourgogne-franche-comte.lpo.fr
Accueil
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Rollier d'Europe 2022
       - 
Gobemouche noir 2022
       - 
Gobemouche gris 2022
       - 
Pouillot fitis 2022
       - 
Pouillot véloce 2022
       - 
Moineau domestique 2022
       - 
Tourterelle turque 2022
       - 
Pie bavarde 2022
       - 
Merle noir 2022
       - 
Aeschne bleue 2022
       - 
Aeschne mixte 2022
       - 
Loir gris 2022
       - 
Lérot 2022
       - 
Pluvier guignard 2022
       - 
Balbuzard pêcheur 2022
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les news
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Vos questions/Nos réponses
  Statistiques d'utilisation
Atlas avifaune
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal de la faune
 - 
Atlas de la faune côte-d'orienne
Atlas oiseaux en hiver
 - 
Atlas des oiseaux en hiver
Utilisation de la base de données
 - 
Comment participer?
 - 
Code de déontologie et de conduite sur le terrain
 - 
Application smartphone Naturalist'
 - 
Mieux saisir
 - 
Newsletters
 - 
Wiki Biolovision
Documentation sur les espèces
 - 
Réglementation espèces protégées
  Documentation Oiseaux
    - 
Liste des Oiseaux de la Côte-d'Or
    - 
Liste Rouge des oiseaux nicheurs menacés de Bourgogne
    - 
Quand mettre un code Atlas?
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Bibliographie
  Documentation Mammifères
    - 
Bibliographie
    - 
Bien saisir ses données issues d'indices de présence
    - 
Mieux rechercher et mieux déterminer
    - 
Saisir les données issues de pelotes de réjection
    - 
Saisir les données de présence de Castor
    - 
Saisir les données issues de pièges photo
    - 
Taupe ou Campagnol terrestre ?
    - 
Chat forestier ou chat haret ?
  Documentation Amphibiens & Reptiles
    - 
Bibliographie
    - 
Quelques conseils
    - 
Newsletter spéciale serpents
  Documentation Odonates
    - 
Identification des exuvies
    - 
Périodes de vol des imagos
    - 
Bibliographie
  Documentation Lépidoptères
    - 
Bibliographie
  Documentation Orthoptères
    - 
Bibliographie
    - 
Ecouter les chants
  Documentation Ascalaphes
    - 
Identification des espèces
  Documentation Cigales
    - 
Identification des espèces
  Documentation Cerambycidés
    - 
Bibliographie
Nos partenaires
 - 
Partenaires
Les liens

Toutes les news
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 337
 
mercredi 28 septembre 2022
Oiseaux
Comptages de Milans royaux migrateurs en Bourgogne les 8, 9, 15 et 16 octobre 2022

Après une première campagne de comptage des Milans royaux migrateurs effectuée à l'automne 2021 à travers toute la Bourgogne, 4 nouvelles journées de comptages sont organisées cette année les 8, 9, 15 et 16 octobre prochains.

Un site vous intéresse ? Inscrivez-vous directement sur le tableau en ligne ou contactez Loïc Michel à cette adresse : loic.michel@lpo.fr

 

                                                                     Photo : R.Soudagne

posté par Antoine Rougeron
 
lundi 26 septembre 2022
Problème de synchronisation des données
Depuis le 21 septembre, un défaut de synchronisation des données est apparu entre Naturalist, Faune-France et les portails locaux. Il n'est pas lié au système VisioNature, mais à une mise à jour défaillante des serveurs d'Amazon, qui semble affecter la plupart de leurs clients à travers le monde.

L'équipe de Biolovision concentre actuellement tous ses efforts pour résoudre ce problème et trouver un contournement à cette défaillance.

Les données non intégrées sont temporairement stockées sur des serveurs de sauvegarde et seront réinjectées dans les bases dès résolution de cette difficulté passagère.

Nous nous excusons pour la gène occasionnée et vous tiendrons informé dès que la situation évolue.

posté par Matthieu Robert (pro)
 
jeudi 1 septembre 2022
Mammifères
A la recherche des gliridés
[Tous à l’écoute ! 🥰] Vous avez peut-être entendu durant vos soirées d’été des gloussements divers et courses poursuites dans les arbres de votre verger, dans votre grenier ou encore dans la forêt ? Il s’agissait sûrement du loir gris ou encore de son cousin le lérot ! 🐭🌳
 
👂Vous pouvez les entendre jusque fin septembre, en particulier le loir. Aidez la LPO BFC à améliorer les connaissances sur leur répartition et état de conservation en Bourgogne-Franche-Comté ! Si vous entendez ou voyez l’un de ces deux petits rongeurs, saisissez vos observations sur la base de données. Vous pouvez consultez les cartes du Lérot et du Loir gris pour cibler vos recherche 2022.
 
🤗 Comment reconnaître leurs cris ? Voici un lien où vous pourrez découvrir le cri du loir et du lérot (bas de page) : www.vienne-nature.fr/loir-lerot/
 
👀 Comment les reconnaître visuellement ? Ces deux petits rongeurs font partie de la même famille : celle des gliridés. On reconnaît le loir gris à son pelage gris sur le dos et blanc sur le ventre, et à sa queue touffue. Le lérot, plus petit, arbore un pelage brun-gris sur le dos et blanc sur le ventre, ainsi qu’un bandeau noir sur les yeux et sa queue non touffue se termine par un plumet noir et blanc.
 
☀ Pourquoi à la fin de l’été ? Ces deux petites boules de poils entrent en léthargie à partir d’octobre, jusqu’au mois d’avril : ils hibernent. Avant cela, il leur faut faire des réserves car ils vont perdre jusqu’à un tiers de leur poids pendant cette hibernation. Les mois d’août et de septembre sont alors des mois de recherche active de nourriture et en particulier des fruits secs que l’on peut trouver à cette période : noix, noisettes, faines, glands, châtaignes. Ils défendent alors leur territoire d’alimentation contre leurs congénères notamment en poussant des cris dans la nuit.
 
👉 Le saviez-vous ? Le loir et le lérot ont la faculté, comme les lézards, d’abandonner leur queue pour échapper à leurs prédateurs ! C’est ce qu’on appelle l’autotomie caudale.
 
Crédits photo : Lérot par Samuel Maas & Loir gris via Canva

posté par Matthieu Robert (pro)
 
mercredi 31 août 2022
100 millions de bonnes raisons d'explorer Faune-France

Nés à l’initiative des associations de protection de la nature il y a près de 15 ans, les premiers portails de science participative régionaux ont permis de démultiplier l’implication bénévole en faveur de la connaissance et la préservation de la biodiversité.

En 2017, la démarche Faune-France a fédéré ces initiatives locales dans une approche nationale, qui couvre désormais métropole et outremer, et mobilise plus 140 000 observateurs autour d’un ambitieux projet d’inventaire, de cartographie et de dénombrement des espèces animales françaises. De nombreux outils pour favoriser la collecte des données ont été développés, dont l’appli mobile NaturaList, qui permet d’enregistrer ses observations ou de contribuer aux enquêtes nationales directement sur le terrain.

Le portail Faune-France permet aujourd’hui d’explorer plus de 100 millions d’observations et une galerie riche de plus 4 millions de photographies et d’enregistrements sonores. Toutes ces informations sont vérifiées par un réseau de 1 200 spécialistes, qui garantit la robustesse des identifications proposées et accompagne les observateurs dans leurs démarches d’inventaire. 

Au-delà des restitutions proposées sur Faune-France, cartes, graphiques de présence, synthèses d’enquêtes, etc., les données collectées contribuent quotidiennement à la préservation de la biodiversité aux plans régional, national et européen. Elles renforcent l’expertise unique du monde associatif en matière de connaissance de la nature et favorise la mise en place d’actions de protections concrètes et efficaces.

Faune-France contribue par ailleurs aux politiques environnementales publiques et à leur évaluation. Elle encourage aussi la recherche en mettant à disposition un jeu de données robuste et sans équivalent.

Les chiffres clé :

  • un portail national et près de 40 portails animés par les acteurs locaux en métropole et en outremer (Faune-Ile-de-France, Faune-Bretagne, Faune-PACA, Faune-Guyane…) ;
  • 160 000 inscrits ;
  • 1,7 millions d’heures bénévoles consacrées à la collecte et la validation des observations (1 100 ETP) ;
  • 110 millions d’observations collectées sur près de 30 groupes faunistiques.

Que tous ceux qui contribuent à cette belle aventure, observateurs, validateurs, administrateurs, partenaires associatifs, ainsi que toute l'équipe de Biolovision, soient ici chaleureusement remerciés.

[Télécharger la plaquette Faune-France]

posté par Matthieu Robert (pro)
 
lundi 22 août 2022
Oiseaux
Afflux de rollier : 2 semaines après

15 jours après le premier communiqué Afflux de rollier ! un point d'étape peut être fait sur l'ampleur du phénomène en France et en Côte-d'Or.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les ornithos locaux ne se sont pas tournés les pouces : à ce jour, pas moins de 30 Rolliers d'Europe ont été découverts dans le département cet été.

La barre de la centaine d'individus a même été dépassée à l'échelle de la région BFC, avec un groupe de 12 dans le Jura...!

Le nombre de nouveaux oiseaux semble s'essoufler depuis quelques jours. Mais ceci reflète peut-être tout simplement un ralentissement des recherches spécifiques de la part d'observateurs moins excités par un challenge souvent déjà réussi.

Il restera en tout cas sûrement de nombreux rolliers à découvrir pour les 2-3 semaines à venir.

 

Pour suivre les observations de Rollier en Côte-d'Or en direct c'est >>ICI<<

 

                        Carte des données de Rollier d'Europe en France du 21 juillet au 22 août 2022 (source Faune France)

posté par Antoine Rougeron
 
lundi 8 août 2022
Oiseaux
Afflux de Rollier !

Un nombre anormalement élevé de Rolliers d'Europe est noté dans le tiers Sud-Est du pays depuis quelques jours.

Nos voisins franc-comtois en étaient, au 7 août, à... 26 individus !! Avec jusqu'à 5 ensemble comme à Nantey (39) ! Côté bourguignon, les scores sont moins exceptionnels mais déjà notables avec 3 oiseaux en Côte-d'Or et 1 dans la Nièvre. Au vu des données nationales (voir carte ci-dessous, source Faune France), il y a fort à parier que la Saône-et-Loire héberge son lot de Rolliers qui ne demandent qu'à être découverts...

La météo anticyclonique et chaude ne favorise guère, pour l'instant, la halte migratoire des laro-limicoles sur les zones humides. Alors pourquoi ne pas plutôt orienter ses recherches sur les prairies riches en insectes et fils téléphoniques, pour goûter à la joie de trouver ce magnifique oiseau bleu à quelques km de chez soi !

 

Pour suivre les observations de Rollier en Côte-d'Or en direct c'est >>ICI<<

 

                        Carte des données de Rollier d'Europe en France du 21 juillet au 8 août 2022 (source Faune France)

posté par Antoine Rougeron
 
jeudi 4 août 2022
Oiseaux
Comptage simultané des milans royaux hivernants en BFC : bilan 2022

A l'occasion des comptages simultanés européens de milans royaux hivernants qui se sont tenus les 8 et 9 janvier 2022, près de 90 observateurs se sont attelés à dénombrer les milans royaux sur les huit départements de Bourgogne-Franche-Comté.

Au total, ce sont près de 651 milans royaux répartis sur 22 dortoirs qui ont été dénombrés dans la région lors de ces comptages.

Les détails des résultats des comptages sont présentés dans ce document.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les observateurs mobilisés pour la réalisation de ce recensement à qui nous donnons rendez-vous les 7 et 8 janvier 2023 pour les prochains comptages.

 

© Crédit photo : Franck Ottaviani

posté par Matthieu Robert (pro)
 
mardi 26 juillet 2022
Oiseaux
Chasses traditionnelles : nouvelles consultations publiques

Jusqu'au 10 août, le ministère de la Transition écologique soumet à la consultation du public deux projets d'arrêtés autorisant la chasse aux pantes (filets horizontaux) et aux matoles (cages tombantes) de 10.6500 alouettes des champs dans 4 départements (Landes, Gironde, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques) pour la saison 2022-2023. Un troisième projet d'arrêté, également en consultation, autorise la tenderie (chasse à l'aide de filets) de 1.200 vanneaux huppés et de 30 pluviers dorés dans le département des Ardennes.

Ces arrêtés visent une nouvelle fois des espèces dont les statuts de conservation sont défavorables aux niveaux européen et français : l’Alouette des champs est en fort déclin et a perdu plus de la moitié de ses effectifs européens depuis 1980 et près du quart de sa population française au cours des 20 dernières années, tandis que le Vanneau huppé est menacé de disparition en Europe d’après l’Union internationale de conservation de la nature (UICN).

Saisi par la LPO et One Voice, le Conseil d’Etat avait pourtant annulé le 6 août 2021 les arrêtés ministériels ayant autorisé les mêmes techniques de piégeage traditionnel des alouettes dans le Sud-Ouest et des vanneaux huppés et pluviers dorés dans le département des Ardennes pour les saisons 2018/2019, 2019/2020 et 2020/2021, car ils contrevenaient à la Directive Oiseaux de l’Union Européenne. Le 15 octobre 2021, plusieurs arrêtés ministériels autorisant à nouveau ces pratiques avaient malgré tout été publiés au Journal Officiel sur ordre d'Emmanuel Macron, soucieux de ménager les fédérations de chasseurs à l’approche des élections. La LPO et One Voice avaient immédiatement déposé des recours en référé auprès du Conseil d’État pour demander leur suspension en urgence, obtenue le 25 octobre 2021.

Bien que le Conseil d’Etat ne se soit pas encore prononcé sur une éventuelle annulation définitive ; bien que la France fasse l'objet d'une procédure d’infraction de la part de la Commission Européenne et s’expose ainsi à des sanctions financières ; bien que le précédent gouvernement ait mis fin à la chasse à la glue en août 2020 dans des conditions semblables, le Ministère fait le choix de la récidive en reprenant des arrêtés qu’il sait illégaux. Pour se justifier, il affirme que les projets d’arrêtés cadre sur les chasses traditionnelles, qui visent à abroger ceux du 17 août 1989, ont fait l’objet d’une refonte intégrale afin de respecter cette fois les exigences de la Directive Oiseaux. En décembre 2021, la LPO a attaqué ces arrêtés cadres devant le Conseil d’Etat auquel le Ministère refuse de répondre depuis plus de 7 mois en travaillant plutôt à leur réécriture en compagnie des lobbies cynégétiques.

Une refonte du texte ? 

Selon le Ministère :« cette refonte se caractérise par la démonstration de l’absence d’autre solution satisfaisante, par le renforcement de l’encadrement de la chasse, par la création ou le renforcement de mesures de contrôle et de surveillance permettant d’assurer la sélectivité et la prise de faibles quantités, ainsi que l’exploitation judicieuse de cette chasse traditionnelle. »

La motivation sur l’absence de solution alternative a ainsi été vaguement développée et un contrôle en théorie plus strict devrait être mis en place, sans toutefois garantir les moyens de le faire respecter car l'Office français de la biodiversité (OFB) ne dispose pas d’agents en nombre suffisant pour surveiller tous les sites. Et les pièges utilisés ne sont pas plus sélectifs qu’auparavant : la LPO a démontré par le passé que certains passereaux protégés comme des Pinsons des arbres, des Chardonnerets ou des Bruants ortolan étaient mutilés, voire tués.

Nous vous invitons donc à prendre part à ces consultations, avant le 10 août, en cliquant sur les trois premiers liens de cette actu.

posté par Matthieu Robert (pro)
 
mercredi 13 juillet 2022
URGENT : soutenez la LPO !

La LPO fait partie des associations potentiellement bénéficiaires de ZEvent 2022, une très importante opération de collecte de fonds organisée par le monde du jeu vidéo en ligne du 8 au 11 septembre 2022. L’an passé, plus de 10 millions d’euros ont ainsi été collectés au profit d’Action contre la Faim. Cette année, le public est invité à voter parmi une liste de 22 associations (et dont fait partie la LPO) présélectionnées par les organisateurs.
La cagnotte sera partagée entre 5 associations environnementales.
 

FIN DES VOTES - mercredi 13 juillet, 14h

Vous pouvez le faire tout de suite via ce lien

Il est possible de ne choisir qu’une seule association : la LPO ! Pensez bien à confirmer votre vote en cliquant sur le lien envoyé par mail ensuite. Attention à ce qu'il ne soit pas dans les spams.

Vous pouvez voter plusieurs fois en utilisant vos différentes adresses email et surtout n'hésitez pas à diffuser au maximum ce message autour de vous.
 
Votre vote peut faire la différence !
Ce soutien nous permettrait de renforcer nos actions en faveur de la biodiversité, sur le terrain, au plus proche de la nature.
 
C’est une occasion unique, on compte sur vous.
MERCI A TOUS
 

PS : une petite vidéo de l’édition 2021

 

 

posté par Antoine Rougeron
 
lundi 4 juillet 2022
Oiseaux
EPOC : Bilan de la saison de reproduction

 

  MARS AVRIL MAI JUIN
Nb d’EPOC 177 233 294 163
Nb de données 1942 2794 3538 1718
Nb d’espèces 91 106 104 94
Nb d’observateurs 21 24 28 19

                     Comparatif mensuel des chiffres clés des EPOC

 

> Le mois de juin, bien qu'inférieur aux autres en terme comptable, aura surtout permis d'effectuer un grand nombre d'EPOC dans des zones "blanches", notamment durant le w-e du Big Day Atlas dans le Châtillonnais !

 

Nom Prénom Nb d’EPOC   Nom Prénom Nb d’EPOC
Abel Joseph 3   Messé Florian 47
Babski Simon-Pierre 1   Milaret Vincent 6
Bardet Olivier 28   Oudard Manuel 55
Bedrines Georges 25   Prunot Samuel 2
Bizart Carole 1   Ribatto Edouard 3
Colliat Etienne 59   Rigaud Isabelle 1
Corail Marc 5   Rigaud Thierry 27
Desbrosses Régis 39   Risoud Georges 62
Desbrosses Samuel 1   Robert Lucie 17
Durlet Pierre 3   Robert Matthieu 26
Encinas Lilian 3   Rougeron Antoine 213
Fleixas Antoinette 33   Schneider Grégoire 30
Foulon Michel 4   Tardy Léo 2
Gelineau Samuel 5   Thiney Alice 1
Giraudin Kévin 92   Thivolle Antoine 26
Grand Brigitte 2   Vacher Camille 1
Guillerme Dominique 16   Vernet Paul 3
Lacroix Patrice 3   Voisin Véronique 1
Lutz Floriane 3   Wasik Yvette 26

              Observateurs ayant réalisé au moins un EPOC entre mars et juin 2022

 

> 38 observateurs auront saisi au moins un EPOC durant la saison de reproduction 2022 en Côte-d'Or.

 

Nom espèce Nb de données Fréquence (%)   Nom espèce Nb de données Fréquence (%)
Pinson des arbres 666 76,1   Foulque macroule 19 2,2
Fauvette à tête noire 657 75,1   Pic noir 17 1,9
Merle noir 656 75,0   Grand Cormoran 15 1,7
Pigeon ramier 566 64,7   Tarin des aulnes 15 1,7
Pouillot véloce 478 54,6   Pouillot siffleur 14 1,6
Alouette des champs 425 48,6   Pipit farlouse 13 1,5
Mésange charbonnière 411 47,0   Bergeronnette des ruisseaux 12 1,4
Rougegorge familier 376 43,0   Grèbe huppé 12 1,4
Troglodyte mignon 301 34,4   Caille des blés 11 1,3
Corneille noire 289 33,0   Mésange huppée 11 1,3
Mésange bleue 279 31,9   Roitelet huppé 11 1,3
Étourneau sansonnet 261 29,8   Cygne tuberculé 10 1,1
Moineau domestique 256 29,3   Épervier d'Europe 9 1,0
Rossignol philomèle 239 27,3   Gobemouche gris 9 1,0
Grive musicienne 215 24,6   Grèbe castagneux 9 1,0
Tourterelle turque 200 22,9   Milan royal 9 1,0
Bruant proyer 163 18,6   Martin-pêcheur d'Europe 8 0,9
Grimpereau des jardins 149 17,0   Pic épeichette 8 0,9
Verdier d'Europe 137 15,7   Grande Aigrette 7 0,8
Bruant jaune 131 15,0   Locustelle tachetée 7 0,8
Linotte mélodieuse 129 14,7   Fuligule milouin 6 0,7
Pic épeiche 125 14,3   Grive litorne 6 0,7
Fauvette grisette 116 13,3   Mésange noire 6 0,7
Pie bavarde 114 13,0   Bruant des roseaux 5 0,6
Alouette lulu 113 12,9   Grive mauvis 5 0,6
Buse variable 112 12,8   Guêpier d'Europe 5 0,6
Bruant zizi 109 12,5   Ouette d'Egypte 5 0,6
Hirondelle rustique 103 11,8   Pouillot de Bonelli 5 0,6
Chardonneret élégant 98 11,2   Bouvreuil pivoine 4 0,5
Geai des chênes 92 10,5   Busard cendré 4 0,5
Rougequeue noir 89 10,2   Faucon pèlerin 4 0,5
Coucou gris 85 9,7   Gallinule poule-d'eau 4 0,5
Pic vert 84 9,6   Nette rousse 4 0,5
Tarier pâtre 83 9,5   Oie cendrée 4 0,5
Grive draine 79 9,0   Pipit spioncelle 4 0,5
Bergeronnette printanière 75 8,6   Tarier des prés 4 0,5
Loriot d'Europe 74 8,5   Bécassine des marais 3 0,3
Bergeronnette grise 69 7,9   Bondrée apivore 3 0,3
Grosbec casse-noyaux 69 7,9   Cincle plongeur 3 0,3
Serin cini 68 7,8   Engoulevent d'Europe 3 0,3
Canard colvert 63 7,2   Faucon hobereau 3 0,3
Fauvette des jardins 63 7,2   Héron garde-boeufs 3 0,3
Sittelle torchepot 59 6,7   Hirondelle de rivage 3 0,3
Faucon crécerelle 54 6,2   Moineau friquet 3 0,3
Pie-grièche écorcheur 53 6,1   Petit Gravelot 3 0,3
Pouillot fitis 53 6,1   Pic cendré 3 0,3
Milan noir 52 5,9   Pie-grièche à tête rousse 3 0,3
Hypolaïs polyglotte 50 5,7   Râle d'eau 3 0,3
Tourterelle des bois 50 5,7   Rousserolle turdoïde 3 0,3
Corbeau freux 46 5,3   Traquet motteux 3 0,3
Choucas des tours 45 5,1   Busard des roseaux 2 0,2
Pigeon biset domestique 43 4,9   Chevalier culblanc 2 0,2
Rougequeue à front blanc 41 4,7   Fuligule morillon 2 0,2
Héron cendré 40 4,6   Mésange boréale 2 0,2
Hirondelle de fenêtre 37 4,2   Vanneau huppé 2 0,2
Pipit des arbres 36 4,1   Aigrette garzette 1 0,1
Mésange à longue queue 35 4,0   Autour des palombes 1 0,1
Mésange nonnette 34 3,9   Canard pilet 1 0,1
Martinet noir 32 3,7   Chevalier guignette 1 0,1
Accenteur mouchet 31 3,5   Chevêche d'Athéna 1 0,1
Roitelet à triple bandeau 29 3,3   Courlis cendré 1 0,1
Torcol fourmilier 29 3,3   Élanion blanc 1 0,1
Huppe fasciée 27 3,1   Grand-duc d'Europe 1 0,1
Faisan de Colchide 25 2,9   Héron pourpré 1 0,1
Pic mar 22 2,5   Oie à tête barrée 1 0,1
Fauvette babillarde 21 2,4   Oie cygnoïde 1 0,1
Pigeon colombin 20 2,3   Perdrix grise 1 0,1
Pinson du Nord 20 2,3   Sarcelle d'été 1 0,1
Rousserolle effarvatte 20 2,3   Sarcelle d'hiver 1 0,1

                                             Liste des espèces contactées lors des EPOC entre mars et juin 2022

 

> Ces points d'écoute protocolés de 5min auront permis de noter 138 espèces, la plupart avec un indice de reproduction.

 

Au printemps prochain, l'effort devra être porté en priorité sur les mailles les plus délaissées. En attendant, n'oubliez pas que la réalisation d'EPOC reste possible toute l'année ! Des espèces à reproduction tardive comme la Bondrée apivore, la Pie-grièche écorcheur ou la Rousserole turdoïde peuvent être contactées durant encore une bonne partie de l'été avec un code Atlas.

 

 

                                                               Carte des EPOC réalisés depuis mars 2022

posté par Antoine Rougeron
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 337

Ligue pour la Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté - bfc@lpo.fr - www.bourgogne-franche-comte.lpo.fr - 03 80 56 27 02
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022